[]

Le président de la République relance le débat sur la "TVA sociale".

, par Fanch

Le président de la République relance le débat sur la "TVA sociale".

Cessons de faire supporter tout le poids de la protection sociale sur l’emploi.

Finançons plutôt cette protection sociale par une taxe payée par tout le monde, un impôt sur la consommation, la TVA par exemple.

Si les entreprises ont moins de charges à payer sur les salaires, elles seront moins incitées à remplacer leurs salariés par des Chinois ou par des robots.

Moins de délocalisations, plus d’emplois, plus de croissance, plus d’argent aussi pour la Sécu.

Financer la Sécu par un impôt, c’est prendre le risque d’étatiser la Sécu, de priver ainsi les syndicats et le patronat de sa gestion.

La TVA, c’est une taxe sur la consommation que paient tous les contribuables, indépendamment de leurs revenus, une taxe considérée de ce fait par beaucoup comme particulièrement injuste donc.

Fanch