[]

la société Virgin venus faire des démonstrations de téléchargement de musique à l’Assemblée Nationale, a provoqué mardi un incident

, par Fanch

La présence, près de l’hémicycle de l’Assemblée nationale, de personnels de la société Virgin venus faire des démonstrations de téléchargement de musique, a provoqué mardi un incident, les socialistes estimant ne pouvoir "légiférer sous influence" et demandant qu’il "y soit mis fin".

La discussion du projet de loi sur les droits d’auteur doit démarrer dans la soirée.

Informé des réclamations des députés socialistes, le président de l’Assemblée, Jean-Louis Debré, qui avait donné son autorisation à ces démonstrations, a annoncé peu avant 19H00 sa décision de "les interrompre".

"Dans le périmètre sacré, il y a des personnes avec des (ordinateurs) portables qui proposent des offres (aux députés) pour télécharger de la musique", s’était exclamé le député PS Patrick Bloche, au cours d’un rappel au règlement lors de l’examen des conclusions de la commission mixte paritaire sur le projet de budget 2006.

Quelques heures avant le début de l’examen du projet de loi sur le droit d’auteur sur internet, il avait précisé que ces personnels de la société Virgin, installés dans une salle jouxtant l’hémicycle, arboraient des "badges du cabinet du ministre de la Culture", Renaud Donnedieu de Vabres.

Fanch