[]

Le compte est bon ?

, par Fanch

Le Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP) a contesté vendredi dans un communiqué l’analyse d’un sondage sur le peer to peer (P2P) qui tend à démontrer que plus de 75% des internautes interrogés sont favorables à l’instauration d’une "licence globale", redevance forfaitaire visant à légaliser le téléchargement.

Le sondage qui provoque l’ire du Snep a été réalisé par Médiamétrie et commenté par la SPEDIDAM (Société de perception et de distribution des droits des artistes-interprètes de la musique et de la danse), elle-même favorable à cette "licence globale".

Le Snep a estimé que le fait de poser "le principe du consentement du consommateur à payer 6,90 euros par mois pour pouvoir échanger et télécharger légalement musique, films et images comme une solution bénéfique à tous" est un "a priori démagogigue", sans "pertinence économique".

Le Snep a ajouté que "les montants perçus par ce nouvel +impôt+ ne viendraient pas compenser, et de loin, les 500 millions de chiffre d’affaires perdus par l’industrie du disque depuis 2002".

Fanch

P.-S.

Prenons une calculette et entrons 8 millions 983 mille internautes français que nous multiplions par 6,90 euros ce qui nous fais 61 millions neuf cent quatre vingt deux mille euros->mois fois 12 = sept cent quarante trois millions sept cent quatre vingt douze mille euros.

Et cela leurs laissent une marge de plus 243 millions d’euros, et cela sans même lever le petit doigt. Dis, Monsieur SNEP, je peux encaisser à ta place ?

Le Fanch