[]

Wengo se met aussi à la visiophonie

, par Fanch

Wengo, filiale de Neuf Cegetel dédiée à la VoIP, s’apprête à commercialiser une nouvelle version de son service de communication sur le Net, enrichi de la vidéo.

Elle emboîte le pas de ses concurrents : Skype 2.0, actuellement en version bêta, et le logiciel de Sony "Instant Video Everywhere".

Sur ce terrain, "Instant Video Everywhere" de Sony conserve une longueur d’avance, puisque six correspondants (maximum) peuvent participer à une visioconférence en mode IP.

« Je pense que les logiciels propriétaires commencent à faire peur et que la transparence de notre solution est un atout », indique David Bitton, directeur général de Wengo à ZDNet.fr.

C’est un des éléments qui ont valu à Skype d’être interdit dans les laboratoires, les administrations des universités, les centres de recherche et les écoles supérieures par le ministère délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche.

Fanch