[]

Pas de TVHD via TNT avant 2010

, par Fanch

La fin de l’année approche et avec elle l’apparition sur les écrans des chaînes payantes de la télévision numérique terrestre.

Mais la haute définition (HD), l’autre nouvel horizon de la télévision française reste, pour l’instant, à la porte des réseaux terrestres.

C’est à partir du 21 novembre que Canal+ va proposer son offre payante sur la TNT.

On pourra s’abonner à une offre Premium composée de Canal+, de Canal+ Cinéma et de C+ Sport pour 31,90 euros par mois et/ou au Minipack (7 euros) regroupant Planète, Canal J, Eurosport et Paris Première.

Pour recevoir ces programmes (diffusés à la norme Mpeg-4), il faudra louer l’adaptateur TNT (8 euros/mois) de marque Sagem proposé par Canal+.

Ceux qui en ont déjà acheté un pour regarder les chaines gratuites (en Mpeg-2) devront donc s’équiper d’un deuxième appareil...

Et la facture risque d’augmenter, puisque l’adaptateur de Canal+ n’est pas compatible avec la télévision haute définition (une nouvelle version sortira d’ici à avril 2006) !

Aucune des chaines conventionnées par le CSA pour émettre sur la TNT n’est autorisée à faire de la télévision HD (TVHD).

Le CSA a d’ailleurs précisé, dans un amendement publié cet été, qu’elles ne pouvaient être diffusées qu’en Mpeg-2 SD (Standard Definition, par opposition à HD) ou en Mpeg-4 SD.

« Pour l’instant, il n’y a pas de place pour la HD », rappelle le directeur technique d’une chaîne.

Chacun d’entre eux dispose d’une capacité de 24 Mbit.

Sur un canal où il y aura à terme 5 à 6 programmes (gratuits et payants), on arrive donc à la capacité maximale.

Le tout bien sûr sans parler des projets de diffusion via la TNT de la télévision sur téléphone mobile et des chaines locales.

Le réseau devra donc trouver un second souffle pour accueillir tous ces nouveaux programmes.

Le coeur du problème, c’est la diffusion hertzienne en analogique. « Le passage au numérique permettra de récupérer des milliers de fréquences, explique un ingénieur. TF1 utilise, par exemple, plus de 3 000 fréquences. A ce moment-là, le CSA pourra lancer un appel à candidatures pour des programmes en HD. » Mais l’abandon définitif de l’analogique pourrait bien ne pas avoir lieu avant 2010.

La haute définition via la TNT devra patienter. Quant à la diffusion via l’ADSL, là aussi rien n’est dans les tuyaux, faute de débit. Le salut de la HD en France viendra dans l’immédiat de la diffusions des programmes via le satellite.

Fanch